Beyrouth 1978

Publié le 11 Février 2014

C’est une photo de Raymond Depardon, de sa série sur Beyrouth pendant la guerre civile.

En dehors du contexte de violence, j’ai une certaine tendresse pour ses photos et les personnages qu’elles montrent.

Je les connais ces miliciens. Je les connais hommes murs, pères de famille, vivotant comme chauffeur de taxi ou a la tête d’une boutique. Marqués physiquement ou moralement par leur vie de miliciens, ils restent nostalgiques de leur puissance du passé, celle incarnée par des leaders depuis assassinés ou bien encore chefs de partis politiques sans âme.

Longtemps je les ai jugés et méprisés, ces hommes-là. A mes yeux, ils avaient fait le mauvais choix, ils n’avaient su montrer que le mauvais coté d’une lutte politique et idéologique. Depuis je me suis un peu adoucie sur le sujet, je lis, j’écoute, j’observe, j’essaie de comprendre pourquoi un jour ils ont cru que le voisin d’en-face était le méchant, celui à abattre.

http://www.grandpalais.fr/fr/evenement/raymond-depardon-un-moment-si-doux

Beyrouth 1978

Beyrouth 1978

Rédigé par Zélie

Publié dans #Un amour de Beyrouth ?!!!

Repost 0
Commenter cet article