J'y pense et puis j'oublie.

Publié le 12 Février 2014

Chaque samedi et parfois d’autres jours, tu “montes au sud” comme disent les libanais.

Avant de partir, je te demande de faire attention, de ne pas rentrer trop tard.

J’y pense et puis j’oublie.

Chaque jour, je traverse Beyrouth d’est en ouest, parfois dans les embouteillages, je me dis et si c’était cette voiture, ce conducteur ???

J’y pense et puis j’oublie.

Aujourd’hui ce n’était pas encore notre tour lorsque je suis passée à Mazraa, l’armée commençait à se déploier.

http://www.lorientlejour.com/article/854247/une-voiture-piegee-neutralisee-a-beyrouth.html

Rédigé par Zélie

Publié dans #Un amour de Beyrouth ?!!!

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Flutedepan 12/02/2014 23:47

J'y pense aussi surtout quand je suis seul la nuit... C'est une chanson qu'une coloc roumaine écoute en boucle en ce moment, c'est drôle de le lire ici.
J'espère que tout va bien pour vous. D'ici, je pense à vous et je prie pour vous.
Je t'embrasse =)

Zélie 15/02/2014 05:47

Merci Laila, On prie pour toi aussi, surtout avec un coloc' roumaine qui chante tout le temps :) Cela parait fou, vu de loin, mais nous allons bien (en dehors des microbes qui nous aiment un peu trop). bises