Ana min Souriya

Publié le 15 Mars 2013

 

« Ana min Souriya »… « Je viens de Syrie » tel est le leitmotiv qu’il nous faut entendre et réentendre dans les rues de Beyrouth, à  l’interphone de notre immeuble.

Une vague humaine d’enfants, de femmes voilées avec des bébés, de vieux visages ridés.

Omniprésente à chacun de nos mouvements dans la ville.

Omniprésente dans nos esprits.

Comment notre territoire minuscule peut-il supporter une telle pression alors que la situation sécuritaire est parfois si précaire ?

La dernière fois que je parlais ici de nos craintes, les chiffres n’annonçaient encore que 2 ou 300 000 réfugiés dans le pays. Désormais les officiels proclament que la barre des un million est franchie.

Et chacun d’entre nous se dit qu’un jour nous serons, nous  aussi engloutis par le mouvement de violence.

Ne nous croyez pas insensible au sort des populations syriennes mais peu nombreux sont les occidentaux qui s’inquiètent réellement de la crise humanitaire, on préfère faire de grands discours sur la nécessité d’armer l’opposition syrienne.

 

Sans jouer les Cassandre, la violence engendre la violence…

 

2012-07-20T110632Z_2090591207_GM1E87K1GR201_RTRMADP_3_SYRIA.JPG

 

source RFI, poste de frontiere de Masnaa

Rédigé par Zélie

Publié dans #Un amour de Beyrouth ?!!!

Repost 0
Commenter cet article

Flutedepan 19/03/2013 09:07

Notre Dame du Liban, veille sur tes enfants...
Je vous embrasse, en union de pensée et de prière.

Zélie 21/03/2013 06:16



Amen !


Que ND du Liban etende sa protection sur tous ceux qui en ont besoin !


 



Brigitte 18/03/2013 15:48

j'imagine...Je pense souvent a vous qd les médias annoncent ces arrivées massives...
Les grands discours sont les maux de ce siècle ...Cela en devient lassant.

Zélie 18/03/2013 20:09



Oui, tu as raison, Brigitte, beaucoup de lassitude !


J'espere que tout ton monde se porte bien.



Agathe 17/03/2013 23:04

On parle de djihadistes de toutes nationalités dans les rangs de l'opposition syrienne...?

Zélie 18/03/2013 20:04



Oui j'ai lu une cinquantaine de francais.


Beaucoup de mouvements en tout cas. Ici de jeunes sunnites partent se battre avec l'opposition syrienne et de jeunes chiites vont combattre pour le regime syrien !!!


Cela commence a chauffer chez nous :


http://www.lorientlejour.com/category/%C3%80+La+Une/article/805779/Lagression_contre_4_cheikhs_a_Beyrouth_et_dans_la_banlieue-sud_%3A_cas_isoles_ou_actes_premedites_.html



Solenne 15/03/2013 14:25

Je viens de lire un article sur la situation actuelle au Liban. J'espère de tout coeur que, comme il arrive souvent, l'article était exagéré par rapport à la réalité.

Zélie 16/03/2013 07:50



Dans le Figaro d'hier, il y avait un article de Sybille Rizk, journaliste libanaise.


Le probleme ici, c'est que beaucoup de refugies ne sont pas enregistres officiellement car notre frontiere est assez floue entre le Liban et la Syrie en certains endroits.


En tout cas cela a de fortes repercutions sur notre vie politique, la pression islamiste sunnite est tres visible surtout a Tripoli et a Saida, quelques mouvements a Beyrouth mais moins violents.


Cela rappelle franchement l'arrivee des palestiniens au Liban !



Capudx78 15/03/2013 12:37

Tu prêches une convertie, ma belle. Le peu que nous pouvons faire ici, sera d'associer Notre Dame du Liban à Nodre Dame de France dans nos prières.

Zélie 17/03/2013 09:15



Oui, la priere, seul support a toutes nos craintes.