Des temps étranges

Publié le 6 Mai 2013

Au début de ma grossesse, j’ai eu des échanges avec mon médecin-député du genre “j’accoucherai avant ou après les élections ???”

Ce a quoi il m’a répondu, « Miss Zélie, quoiqu’il se passe, je suis un médecin avant d’être un homme politique !!! »

Voila quelques propos qui avaient rassuré les troupes.

Faute de nouveau gouvernement, faute de loi électorale fiable, faute de stabilité dans le pays, les élections législatives semblent passer à la trappe ? Ou pas ?

Désormais je suis en train de me demander si j’irai accoucher avant ou après quelques bombardements ???

J’envisage sérieusement de préparer une valise supplémentaire pour Mini J et Numéro 2, en plus de ma valise pour la maternité ! En ces temps troublés, on n’est jamais trop prudents …

Pendant ce temps-la, Mini J, Maman et son ventre sont allés manifester samedi midi, sous le soleil beyrouthin. Gentiment, tranquillement et Têta qui s’inquiétait (« Comme cela notre Emir va a une manifestation ? Mais que fait son père ?») a regretté de n’être pas venue en voyant les photos de ce rassemblement plutôt familial que politique.

Des temps étranges

Rédigé par Zélie

Publié dans #Made in Lebanon

Repost 0
Commenter cet article

Brigitte 13/05/2013 01:33

merci beaucoup , on se sent un peu moins seuls! Difficile de tenir le rythme!

Zélie 13/05/2013 15:05

Je suis certaine que le rythme de la famille doit être un peu fou en cette fin d’année. J’apprécie d’autant plus la faveur que tu nous fais à poster chaque semaine en ce moment sur ton blog : des plaisirs rares qu’on savoure.

Gaëlle 12/05/2013 16:04

Ouh làlà voilà un article qui m'inquiète..
Je suis peu au fait de l'actualité du Liban.. Vous subissez des bombardements??

J'espère que mon imagination est trop galopante et que vous êtes en sécurité..

Bon courage pour votre fin de grossesse..

Zélie 13/05/2013 15:02

Il y a des bombardements sur la frontière libano-syrienne mais surtout l’intervention israélienne en Syrie de la semaine dernière nous a rappelé que tout est possible ici.
Nous avons vécu des bombardements israéliens en juillet et aout 2006, juste à quelques centaines de mètres de notre quartier ; du genre souvenirs à raconter à nos petits-enfants :(
On apprend à vivre autrement dans nos pays et puis voilà !
Yalla, je suis en congés mat’ maintenant.